Rencontrez-nous
Devis
Contactez-nous

Programme scolaire classique

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Non, dans le cadre de ce programme tu n’es pas autorisé à travailler sur place.

Non, ta date de départ dépendra de la date de rentrée des classes dans ton pays d’accueil. De manière générale, tu partiras quelques jours avant le début des cours.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Non, le programme scolaire est un programme individuel. Nous ne pouvons pas garantir que des amis ou des frères et soeurs puissent être placés dans une même région.

Oui, plus tu es jeune (min. 15 ans), plus il est facile de trouver des écoles et des familles d’accueil. De plus, si tu pars dans le cadre d’EXPEDIS, tu peux même faire valider les cours suivis à l’étranger dans ton cursus belge à ton retour.

Environ 17% des étudiants candidats ne seront pas retenus après la sélection. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une réorientation. Un programme scolaire est exigeant et si les attentes d’un candidat ne correspondent pas aux contraintes du programme, il ne serait pas correct de laisser un jeune continuer le processus. Il est préférable qu’il envisage une autre formule (qui donnera par exemple plus de liberté, plus de possibilités de voyages...).

Pendant ton séjour, tu es suivi par un coordinateur local expérimenté. En cas de questions, difficultés, moment difficile, cette personne est là pour t’aider et t’assister. D’autre part WEP Belgique reste bien entendu disponible à tout moment.

Oui, tu dois avoir un bon niveau scolaire. Il est important que tu aies de bons résultats et que tu sois un élève sérieux. Les écoles à l’étranger veulent que tu te comportes comme un élève exemplaire par rapport aux jeunes autochtones. Elles te considèrent comme un ambassadeur de ton pays.

Pour la plupart des pays tu dois être âgé de 18 et demi maximum au moment du départ. Donc si tu as doublé, il faudra partir avant la fin de tes études secondaires. Si tu ne souhaites par partir avant d’avoir terminé, tu devras alors opter pour un programme “High School FLEX” plus flexibles (mais plus coûteux) ou choisir une autre formule (par exemple un séjour linguistique).

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont issues de tout milieu, certaines s’adressent à nos correspondant locaux car elles connaissent déjà les programmes d’échange ou elles ont déjà accueilli et souhaitent renouveler l’expérience. Cependant, la majorité des familles sont sollicitées par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (pour la plupart des volontaires indemnisés) qui activent leurs réseaux de connaissances (associations sportives, écoles, églises, travail...). Une fois identifiées, les familles potentielles sont visitées et interviewées afin de s’assurer de leur motivation et de leur capacité à prendre part au programme d’accueil.

Le plus tôt, c’est le mieux ! Un programme scolaire se prépare longtemps à l’avance (séance d’information, inscription, entretien de sélection, dossier à compléter, processus de placement qui prend beaucoup de temps). Il faut également tenir compte du fait que le nombre de places par pays est limité.

Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.

Programme scolaire FLEX

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaîtrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

Non, les mêmes règles sont d’application pour un programme scolaire classique que pour un programme scolaire FLEX.

 

Oui, il y a de grandes chances que ton école accueille d’autres étudiants venant des 4 coins du monde. Il se peut également que ta famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Comme ce programme est flexible et que ton placement est effectué en fonction d’une demande précise de ta part (un choix de région ou d’orientation académique ou d’orientation sportive ou encore la possibilité de partir alors que tu es plus âgé), il ne s’agit plus d’un programme d’échange classique. Dès lors, les écoles sont payantes et les familles d’accueil reçoivent un dédommagement pour l’accueil.

Non, dans le cadre de ce programme tu n’es pas autorisé à travailler sur place.

Non, ta date de départ dépendra de la date de rentrée des classes dans ton pays d’accueil. De manière générale, tu partiras quelques jours avant le début des cours.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Non, le programme scolaire est un programme individuel. Nous ne pouvons pas garantir que des amis ou des frères et soeurs puissent être placés dans une même région.

Oui, plus tu es jeune (min. 15 ans), plus il est facile de trouver des écoles et des familles d’accueil. De plus, si tu pars dans le cadre d’EXPEDIS, tu peux même faire valider les cours suivis à l’étranger dans ton cursus belge à ton retour.

Environ 17% des étudiants candidats ne seront pas retenus après la sélection. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une réorientation. Un programme scolaire est exigeant et si les attentes d’un candidat ne correspondent pas aux contraintes du programme, il ne serait pas correct de laisser un jeune continuer le processus. Il est préférable qu’il envisage une autre formule (qui donnera par exemple plus de liberté, plus de possibilités de voyages...).

Pendant ton séjour, tu es suivi par un coordinateur local expérimenté. En cas de questions, difficultés, moment difficile, cette personne est là pour t’aider et t’assister. D’autre part WEP Belgique reste bien entendu disponible à tout moment.

Oui, tu dois avoir un bon niveau scolaire. Il est important que tu aies de bons résultats et que tu sois un élève sérieux. Les écoles à l’étranger veulent que tu te comportes comme un élève exemplaire par rapport aux jeunes autochtones. Elles te considèrent comme un ambassadeur de ton pays.

Les familles sont issues de tout milieu, certaines s’adressent à nos correspondant locaux car elles connaissent déjà les programmes d’échange ou elles ont déjà accueilli et souhaitent renouveler l’expérience. Cependant, la majorité des familles sont sollicitées par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (pour la plupart des volontaires indemnisés) qui activent leurs réseaux de connaissances (associations sportives, écoles, églises, travail...). Une fois identifiées, les familles potentielles sont visitées et interviewées afin de s’assurer de leur motivation et de leur capacité à prendre part au programme d’accueil.

Le plus tôt, c’est le mieux ! Un programme scolaire se prépare longtemps à l’avance (séance d’information, inscription, entretien de sélection, dossier à compléter, processus de placement qui prend beaucoup de temps). Il faut également tenir compte du fait que le nombre de places par pays est limité.

Programmes Scolaires Combinés - Academix

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Après un semestre scolaire (4/5 mois), tu auras bien progressé dans la langue : tu auras déjà une certaine fluidité, beaucoup plus de vocabulaire, tu arriveras à bien suivre une conversation... cela dépend bien sûr de ton niveau initial dans la langue.

À priori, tous les pays et toutes les formules sont combinables (attention aux conditions d’âge pour le second pays). Dans certains cas, il est par contre possible que nous te conseillions de commencer par un pays plutôt qu’un autre. Si ton programme combine un programme scolaire et une autre formule (séjour linguistique ou projet de volontariat) tu dois toujours commencer par le programme scolaire.

Les 2 formules présentent des avantages et des inconvénients. Au bout d’une année scolaire, tu as eu le temps de vivre ton expérience à fond, de te faire de vrais amis, de te sentir à la maison,... et tu reviens avec un excellent niveau de langue. Le fait de combiner 2 destinations te permet de vivre 2 expériences tout à fait différentes, de découvrir 2 cultures, 2 langues,... Par contre cela implique une difficulté supplémentaire et cela signifie aussi se réhabituer à une autre famille, une autre langue, se refaire des amis...

Cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaîtrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

Non, les mêmes règles sont d’application pour un programme scolaire classique que pour un programme scolaire FLEX.

 

Oui, il y a de grandes chances que ton école accueille d’autres étudiants venant des 4 coins du monde. Il se peut également que ta famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Comme ce programme est flexible et que ton placement est effectué en fonction d’une demande précise de ta part (un choix de région ou d’orientation académique ou d’orientation sportive ou encore la possibilité de partir alors que tu es plus âgé), il ne s’agit plus d’un programme d’échange classique. Dès lors, les écoles sont payantes et les familles d’accueil reçoivent un dédommagement pour l’accueil.

Non, dans le cadre de ce programme tu n’es pas autorisé à travailler sur place.

Non, ta date de départ dépendra de la date de rentrée des classes dans ton pays d’accueil. De manière générale, tu partiras quelques jours avant le début des cours.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Non, le programme scolaire est un programme individuel. Nous ne pouvons pas garantir que des amis ou des frères et soeurs puissent être placés dans une même région.

Oui, plus tu es jeune (min. 15 ans), plus il est facile de trouver des écoles et des familles d’accueil. De plus, si tu pars dans le cadre d’EXPEDIS, tu peux même faire valider les cours suivis à l’étranger dans ton cursus belge à ton retour.

Environ 17% des étudiants candidats ne seront pas retenus après la sélection. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une réorientation. Un programme scolaire est exigeant et si les attentes d’un candidat ne correspondent pas aux contraintes du programme, il ne serait pas correct de laisser un jeune continuer le processus. Il est préférable qu’il envisage une autre formule (qui donnera par exemple plus de liberté, plus de possibilités de voyages...).

Pendant ton séjour, tu es suivi par un coordinateur local expérimenté. En cas de questions, difficultés, moment difficile, cette personne est là pour t’aider et t’assister. D’autre part WEP Belgique reste bien entendu disponible à tout moment.

Oui, tu dois avoir un bon niveau scolaire. Il est important que tu aies de bons résultats et que tu sois un élève sérieux. Les écoles à l’étranger veulent que tu te comportes comme un élève exemplaire par rapport aux jeunes autochtones. Elles te considèrent comme un ambassadeur de ton pays.

Pour la plupart des pays tu dois être âgé de 18 et demi maximum au moment du départ. Donc si tu as doublé, il faudra partir avant la fin de tes études secondaires. Si tu ne souhaites par partir avant d’avoir terminé, tu devras alors opter pour un programme “High School FLEX” plus flexibles (mais plus coûteux) ou choisir une autre formule (par exemple un séjour linguistique).

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont issues de tout milieu, certaines s’adressent à nos correspondant locaux car elles connaissent déjà les programmes d’échange ou elles ont déjà accueilli et souhaitent renouveler l’expérience. Cependant, la majorité des familles sont sollicitées par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (pour la plupart des volontaires indemnisés) qui activent leurs réseaux de connaissances (associations sportives, écoles, églises, travail...). Une fois identifiées, les familles potentielles sont visitées et interviewées afin de s’assurer de leur motivation et de leur capacité à prendre part au programme d’accueil.

Le plus tôt, c’est le mieux ! Un programme scolaire se prépare longtemps à l’avance (séance d’information, inscription, entretien de sélection, dossier à compléter, processus de placement qui prend beaucoup de temps). Il faut également tenir compte du fait que le nombre de places par pays est limité.

Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.

Programme scolaire classique

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Non, dans le cadre de ce programme tu n’es pas autorisé à travailler sur place.

Non, ta date de départ dépendra de la date de rentrée des classes dans ton pays d’accueil. De manière générale, tu partiras quelques jours avant le début des cours.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Non, le programme scolaire est un programme individuel. Nous ne pouvons pas garantir que des amis ou des frères et soeurs puissent être placés dans une même région.

Oui, plus tu es jeune (min. 15 ans), plus il est facile de trouver des écoles et des familles d’accueil. De plus, si tu pars dans le cadre d’EXPEDIS, tu peux même faire valider les cours suivis à l’étranger dans ton cursus belge à ton retour.

Environ 17% des étudiants candidats ne seront pas retenus après la sélection. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une réorientation. Un programme scolaire est exigeant et si les attentes d’un candidat ne correspondent pas aux contraintes du programme, il ne serait pas correct de laisser un jeune continuer le processus. Il est préférable qu’il envisage une autre formule (qui donnera par exemple plus de liberté, plus de possibilités de voyages...).

Pendant ton séjour, tu es suivi par un coordinateur local expérimenté. En cas de questions, difficultés, moment difficile, cette personne est là pour t’aider et t’assister. D’autre part WEP Belgique reste bien entendu disponible à tout moment.

Oui, tu dois avoir un bon niveau scolaire. Il est important que tu aies de bons résultats et que tu sois un élève sérieux. Les écoles à l’étranger veulent que tu te comportes comme un élève exemplaire par rapport aux jeunes autochtones. Elles te considèrent comme un ambassadeur de ton pays.

Pour la plupart des pays tu dois être âgé de 18 et demi maximum au moment du départ. Donc si tu as doublé, il faudra partir avant la fin de tes études secondaires. Si tu ne souhaites par partir avant d’avoir terminé, tu devras alors opter pour un programme “High School FLEX” plus flexibles (mais plus coûteux) ou choisir une autre formule (par exemple un séjour linguistique).

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont issues de tout milieu, certaines s’adressent à nos correspondant locaux car elles connaissent déjà les programmes d’échange ou elles ont déjà accueilli et souhaitent renouveler l’expérience. Cependant, la majorité des familles sont sollicitées par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (pour la plupart des volontaires indemnisés) qui activent leurs réseaux de connaissances (associations sportives, écoles, églises, travail...). Une fois identifiées, les familles potentielles sont visitées et interviewées afin de s’assurer de leur motivation et de leur capacité à prendre part au programme d’accueil.

Le plus tôt, c’est le mieux ! Un programme scolaire se prépare longtemps à l’avance (séance d’information, inscription, entretien de sélection, dossier à compléter, processus de placement qui prend beaucoup de temps). Il faut également tenir compte du fait que le nombre de places par pays est limité.

Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.

Programme scolaire FLEX

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaîtrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

Non, les mêmes règles sont d’application pour un programme scolaire classique que pour un programme scolaire FLEX.

 

Oui, il y a de grandes chances que ton école accueille d’autres étudiants venant des 4 coins du monde. Il se peut également que ta famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Comme ce programme est flexible et que ton placement est effectué en fonction d’une demande précise de ta part (un choix de région ou d’orientation académique ou d’orientation sportive ou encore la possibilité de partir alors que tu es plus âgé), il ne s’agit plus d’un programme d’échange classique. Dès lors, les écoles sont payantes et les familles d’accueil reçoivent un dédommagement pour l’accueil.

Non, dans le cadre de ce programme tu n’es pas autorisé à travailler sur place.

Non, ta date de départ dépendra de la date de rentrée des classes dans ton pays d’accueil. De manière générale, tu partiras quelques jours avant le début des cours.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Non, le programme scolaire est un programme individuel. Nous ne pouvons pas garantir que des amis ou des frères et soeurs puissent être placés dans une même région.

Oui, plus tu es jeune (min. 15 ans), plus il est facile de trouver des écoles et des familles d’accueil. De plus, si tu pars dans le cadre d’EXPEDIS, tu peux même faire valider les cours suivis à l’étranger dans ton cursus belge à ton retour.

Environ 17% des étudiants candidats ne seront pas retenus après la sélection. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une réorientation. Un programme scolaire est exigeant et si les attentes d’un candidat ne correspondent pas aux contraintes du programme, il ne serait pas correct de laisser un jeune continuer le processus. Il est préférable qu’il envisage une autre formule (qui donnera par exemple plus de liberté, plus de possibilités de voyages...).

Pendant ton séjour, tu es suivi par un coordinateur local expérimenté. En cas de questions, difficultés, moment difficile, cette personne est là pour t’aider et t’assister. D’autre part WEP Belgique reste bien entendu disponible à tout moment.

Oui, tu dois avoir un bon niveau scolaire. Il est important que tu aies de bons résultats et que tu sois un élève sérieux. Les écoles à l’étranger veulent que tu te comportes comme un élève exemplaire par rapport aux jeunes autochtones. Elles te considèrent comme un ambassadeur de ton pays.

Les familles sont issues de tout milieu, certaines s’adressent à nos correspondant locaux car elles connaissent déjà les programmes d’échange ou elles ont déjà accueilli et souhaitent renouveler l’expérience. Cependant, la majorité des familles sont sollicitées par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (pour la plupart des volontaires indemnisés) qui activent leurs réseaux de connaissances (associations sportives, écoles, églises, travail...). Une fois identifiées, les familles potentielles sont visitées et interviewées afin de s’assurer de leur motivation et de leur capacité à prendre part au programme d’accueil.

Le plus tôt, c’est le mieux ! Un programme scolaire se prépare longtemps à l’avance (séance d’information, inscription, entretien de sélection, dossier à compléter, processus de placement qui prend beaucoup de temps). Il faut également tenir compte du fait que le nombre de places par pays est limité.

Programmes Scolaires Combinés - Academix

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Après un semestre scolaire (4/5 mois), tu auras bien progressé dans la langue : tu auras déjà une certaine fluidité, beaucoup plus de vocabulaire, tu arriveras à bien suivre une conversation... cela dépend bien sûr de ton niveau initial dans la langue.

À priori, tous les pays et toutes les formules sont combinables (attention aux conditions d’âge pour le second pays). Dans certains cas, il est par contre possible que nous te conseillions de commencer par un pays plutôt qu’un autre. Si ton programme combine un programme scolaire et une autre formule (séjour linguistique ou projet de volontariat) tu dois toujours commencer par le programme scolaire.

Les 2 formules présentent des avantages et des inconvénients. Au bout d’une année scolaire, tu as eu le temps de vivre ton expérience à fond, de te faire de vrais amis, de te sentir à la maison,... et tu reviens avec un excellent niveau de langue. Le fait de combiner 2 destinations te permet de vivre 2 expériences tout à fait différentes, de découvrir 2 cultures, 2 langues,... Par contre cela implique une difficulté supplémentaire et cela signifie aussi se réhabituer à une autre famille, une autre langue, se refaire des amis...

Cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaîtrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

Non, les mêmes règles sont d’application pour un programme scolaire classique que pour un programme scolaire FLEX.

 

Oui, il y a de grandes chances que ton école accueille d’autres étudiants venant des 4 coins du monde. Il se peut également que ta famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Comme ce programme est flexible et que ton placement est effectué en fonction d’une demande précise de ta part (un choix de région ou d’orientation académique ou d’orientation sportive ou encore la possibilité de partir alors que tu es plus âgé), il ne s’agit plus d’un programme d’échange classique. Dès lors, les écoles sont payantes et les familles d’accueil reçoivent un dédommagement pour l’accueil.

Non, dans le cadre de ce programme tu n’es pas autorisé à travailler sur place.

Non, ta date de départ dépendra de la date de rentrée des classes dans ton pays d’accueil. De manière générale, tu partiras quelques jours avant le début des cours.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Non, le programme scolaire est un programme individuel. Nous ne pouvons pas garantir que des amis ou des frères et soeurs puissent être placés dans une même région.

Oui, plus tu es jeune (min. 15 ans), plus il est facile de trouver des écoles et des familles d’accueil. De plus, si tu pars dans le cadre d’EXPEDIS, tu peux même faire valider les cours suivis à l’étranger dans ton cursus belge à ton retour.

Environ 17% des étudiants candidats ne seront pas retenus après la sélection. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une réorientation. Un programme scolaire est exigeant et si les attentes d’un candidat ne correspondent pas aux contraintes du programme, il ne serait pas correct de laisser un jeune continuer le processus. Il est préférable qu’il envisage une autre formule (qui donnera par exemple plus de liberté, plus de possibilités de voyages...).

Pendant ton séjour, tu es suivi par un coordinateur local expérimenté. En cas de questions, difficultés, moment difficile, cette personne est là pour t’aider et t’assister. D’autre part WEP Belgique reste bien entendu disponible à tout moment.

Oui, tu dois avoir un bon niveau scolaire. Il est important que tu aies de bons résultats et que tu sois un élève sérieux. Les écoles à l’étranger veulent que tu te comportes comme un élève exemplaire par rapport aux jeunes autochtones. Elles te considèrent comme un ambassadeur de ton pays.

Pour la plupart des pays tu dois être âgé de 18 et demi maximum au moment du départ. Donc si tu as doublé, il faudra partir avant la fin de tes études secondaires. Si tu ne souhaites par partir avant d’avoir terminé, tu devras alors opter pour un programme “High School FLEX” plus flexibles (mais plus coûteux) ou choisir une autre formule (par exemple un séjour linguistique).

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont issues de tout milieu, certaines s’adressent à nos correspondant locaux car elles connaissent déjà les programmes d’échange ou elles ont déjà accueilli et souhaitent renouveler l’expérience. Cependant, la majorité des familles sont sollicitées par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (pour la plupart des volontaires indemnisés) qui activent leurs réseaux de connaissances (associations sportives, écoles, églises, travail...). Une fois identifiées, les familles potentielles sont visitées et interviewées afin de s’assurer de leur motivation et de leur capacité à prendre part au programme d’accueil.

Le plus tôt, c’est le mieux ! Un programme scolaire se prépare longtemps à l’avance (séance d’information, inscription, entretien de sélection, dossier à compléter, processus de placement qui prend beaucoup de temps). Il faut également tenir compte du fait que le nombre de places par pays est limité.

Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.
fr 0 1 wep.be Ajoutez au moins un programme pour utiliser le comparateur ! Programme ajouté au comparateur Vous pouvez comparer 3 programmes au maximum. Supprimez un programme si vous souhaitez en ajouter un autre ! Vous avez déjà ajouté ce programme à votre comparateur Lire plus Lire moins