Rencontrez-nous
Devis
Contactez-nous

Cours Intensif+ / "Spécial" Plan Langues Forem

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Il existe 2 options :

  • Soit, vous vous occupez vous-même de votre transport (et dans ce cas il faudra nous communiquer tous les détails avant le départ).
  • Soit, WEP se charge de votre transport (en faisant le maximum pour trouver le tarif flexible le plus bas)

Vous avez le choix !

Le plus tôt est le mieux, cela vous permet de bénéficier des meilleurs tarifs pour votre transport, de garantir une place dans l’école à la date de votre choix, mais aussi d’effectuer certaines formalités administratives en toute sérénité.

Oui, il est tout à fait possible de combiner un séjour linguistique avec la plupart des autres programmes WEP. N’hésitez pas à nous consulter pour créer un programme à la carte.

Pour un séjour en Europe cela ne pose aucun problème, pour une destination hors Europe cela va dépendre du visa nécessaire.

Oui, il faudra toutefois nous prévenir (ou prévenir l’école sur place) généralement 2 à 3 semaines à l’avance, afin de pouvoir garantir la disponibilité de l’école et du logement et tenir compte des éventuelles contraintes de visa.

Oui, il est possible d’organiser un séjour à plusieurs, néanmoins nous ne pouvons pas garantir le placement dans un même logement.

En fonction de votre destination et de vos besoins, comptez en moyenne entre 100 à 200 € par semaine pour couvrir : vêtements, articles de toilette, souvenirs, loisirs en général, appels téléphoniques, transports locaux, sorties, vie sociale, activités, repas (en fonction de l’option de logement choisie).

Selon les écoles, les niveaux des cours vont de débutant à avancé. Certaines écoles acceptent les débutants complets toutes les semaines, d’autres prévoient des dates de début des cours spécifiques. Pour le russe, le japonais et le chinois, un niveau de départ est exigé.

Reportez-vous au graphique de progrès. D’un manière générale, on peut s’attendre à augmenter d’un niveau par période de 4 semaines. Cela dépend des capacités et de la motivation de chacun bien sûr.

Oui, l’école délivrera un certificat indiquant le niveau atteint, pour autant que vous ayez fréquenté au moins 85% des cours.

Si votre objectif est de progresser un maximum nous vous conseillons les formules de cours Intensif + (28 à 30 cours/sem). Si vous souhaitez combiner plaisir et études ou cours et petit boulot (uniquement pays de l’Union Européenne ou en Australie, Nouvelle-Zélande et au Canada si vous partez dans la cadre d’un Working Holiday Visa), optez plutôt pour la formule la plus légère (15 à 25 cours/sem. selon les destinations).

Elle n’est pas aisée à établir avec précision car cela dépend de la période, de la destination et de la durée de séjour. Mais la plupart des étudiants ont entre 18 et 26 ans.

La plupart des écoles offrent des programmes de 2 à 52 semaines à tout moment de l’année. Nous estimons que pour un réel progrès, il vaut mieux partir un minimum de 4 semaines. Partir moins longtemps reste bénéfique mais en terme de rapport coût/apprentissage ce sera moins intéressant. La durée maximum va dépendre de votre niveau, nous recommandons aux personnes qui souhaitent partir longtemps de ne pas s’engager tout de suite pour une longue période, nous avons plutôt tendance à dire « partez pour 3 mois et puis vous verrez si vous devez encore progresser ou si vous préférez découvrir un autre endroit pour étudier ». Il est plus intéressant financièrement de prolonger un séjour que de le raccourcir. Les écoles sont ouvertes toute l’année sauf lors de quelques jours fériés locaux et entre Noël et Nouvel An.

Il peut y avoir des différences, mais elles sont mineures. Des écoles peuvent appliquer des méthodes de cours différentes, mais dans l’ensemble le niveau offert est pratiquement équivalant. WEP sélectionne uniquement les meilleures écoles dans chaque pays.

Chaque école propose un planning d’activités, sorties, loisirs, excursions, qu’elle adapte régulièrement. Bien sûr le planning est plus fourni pendant les hautes saisons de l’école (à savoir les congés scolaires). Les activités et excursions sont facultatives et sont soit gratuites soit à prix coûtant. Sur place, chaque semaine, le coordinateur des activités mettra un planning à disposition des étudiants.

En cas de difficulté, adressez-vous au responsable des affaires sociales de l’école. Cette personne sera à même de vous aider si vous avez un souci (logement, problème médical, difficulté d’intégration, difficulté scolaire…). Vous disposez également d’une permanence WEP en Belgique 24h24.

En général les participants vont établir un choix entre logement chez l’habitant, une résidence, un campus ou un appartement sur base de 3 facteurs principaux :

  • le budget (le logement chez l'habitant est le plus économique dans la majorité des cas)
  • le niveau d’indépendance souhaité (vivre seul en appartement ou en colocation offre la plus grande autonomie)
  • la distance par rapport à l’école (en général les résidences ou appartements seront proches de l’école, mais sont plus chers. Les logements chez l’habitant, meilleur marché, peuvent être à 30-90 minutes de l’école).

Il s’agit généralement de la formule de logement la plus économique et offrant l’opportunité de mieux comprendre la vie locale du pays d’accueil tout en gardant une certaine indépendance.

L’hôte qui fournit l’hébergement est rémunéré pour mettre à disposition une chambre, une salle de bain et éventuellement des repas (selon l’option choisie). En fonction de la destination, on peut choisir une pension chez l’habitant comprenant :

  • une chambre individuelle ou une chambre double/partagée
  • une salle de bain privée ou partagée
  • 0, 1, 2 ou 3 repas par jour
  • pour certaines villes : une zone géographique (plus ou moins près de l’école)

Les participants ne sont pas systématiquement impliqués dans les activités familiales du foyer d’accueil. Ils gardent une certaine autonomie.

Cela peut varier d’une école à une autre et des périodes de l’année mais l’on peut s’attendre à avoir entre 8 et 15 élèves par classe. Reportez-vous à la rubrique “Mes cours” de chaque école, il est indiqué le nombre maximum d’élèves par classe.

Programme scolaire classique

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Non, dans le cadre de ce programme tu n’es pas autorisé à travailler sur place.

Non, ta date de départ dépendra de la date de rentrée des classes dans ton pays d’accueil. De manière générale, tu partiras quelques jours avant le début des cours.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Non, le programme scolaire est un programme individuel. Nous ne pouvons pas garantir que des amis ou des frères et soeurs puissent être placés dans une même région.

Oui, plus tu es jeune (min. 15 ans), plus il est facile de trouver des écoles et des familles d’accueil. De plus, si tu pars dans le cadre d’EXPEDIS, tu peux même faire valider les cours suivis à l’étranger dans ton cursus belge à ton retour.

Environ 17% des étudiants candidats ne seront pas retenus après la sélection. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une réorientation. Un programme scolaire est exigeant et si les attentes d’un candidat ne correspondent pas aux contraintes du programme, il ne serait pas correct de laisser un jeune continuer le processus. Il est préférable qu’il envisage une autre formule (qui donnera par exemple plus de liberté, plus de possibilités de voyages...).

Pendant ton séjour, tu es suivi par un coordinateur local expérimenté. En cas de questions, difficultés, moment difficile, cette personne est là pour t’aider et t’assister. D’autre part WEP Belgique reste bien entendu disponible à tout moment.

Oui, tu dois avoir un bon niveau scolaire. Il est important que tu aies de bons résultats et que tu sois un élève sérieux. Les écoles à l’étranger veulent que tu te comportes comme un élève exemplaire par rapport aux jeunes autochtones. Elles te considèrent comme un ambassadeur de ton pays.

Pour la plupart des pays tu dois être âgé de 18 et demi maximum au moment du départ. Donc si tu as doublé, il faudra partir avant la fin de tes études secondaires. Si tu ne souhaites par partir avant d’avoir terminé, tu devras alors opter pour un programme “High School FLEX” plus flexibles (mais plus coûteux) ou choisir une autre formule (par exemple un séjour linguistique).

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont issues de tout milieu, certaines s’adressent à nos correspondant locaux car elles connaissent déjà les programmes d’échange ou elles ont déjà accueilli et souhaitent renouveler l’expérience. Cependant, la majorité des familles sont sollicitées par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (pour la plupart des volontaires indemnisés) qui activent leurs réseaux de connaissances (associations sportives, écoles, églises, travail...). Une fois identifiées, les familles potentielles sont visitées et interviewées afin de s’assurer de leur motivation et de leur capacité à prendre part au programme d’accueil.

Le plus tôt, c’est le mieux ! Un programme scolaire se prépare longtemps à l’avance (séance d’information, inscription, entretien de sélection, dossier à compléter, processus de placement qui prend beaucoup de temps). Il faut également tenir compte du fait que le nombre de places par pays est limité.

Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.

Programmes Scolaires Combinés - Academix

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Après un semestre scolaire (4/5 mois), tu auras bien progressé dans la langue : tu auras déjà une certaine fluidité, beaucoup plus de vocabulaire, tu arriveras à bien suivre une conversation... cela dépend bien sûr de ton niveau initial dans la langue.

À priori, tous les pays et toutes les formules sont combinables (attention aux conditions d’âge pour le second pays). Dans certains cas, il est par contre possible que nous te conseillions de commencer par un pays plutôt qu’un autre. Si ton programme combine un programme scolaire et une autre formule (séjour linguistique ou projet de volontariat) tu dois toujours commencer par le programme scolaire.

Les 2 formules présentent des avantages et des inconvénients. Au bout d’une année scolaire, tu as eu le temps de vivre ton expérience à fond, de te faire de vrais amis, de te sentir à la maison,... et tu reviens avec un excellent niveau de langue. Le fait de combiner 2 destinations te permet de vivre 2 expériences tout à fait différentes, de découvrir 2 cultures, 2 langues,... Par contre cela implique une difficulté supplémentaire et cela signifie aussi se réhabituer à une autre famille, une autre langue, se refaire des amis...

Cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaîtrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

Non, les mêmes règles sont d’application pour un programme scolaire classique que pour un programme scolaire FLEX.

 

Oui, il y a de grandes chances que ton école accueille d’autres étudiants venant des 4 coins du monde. Il se peut également que ta famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Comme ce programme est flexible et que ton placement est effectué en fonction d’une demande précise de ta part (un choix de région ou d’orientation académique ou d’orientation sportive ou encore la possibilité de partir alors que tu es plus âgé), il ne s’agit plus d’un programme d’échange classique. Dès lors, les écoles sont payantes et les familles d’accueil reçoivent un dédommagement pour l’accueil.

Non, dans le cadre de ce programme tu n’es pas autorisé à travailler sur place.

Non, ta date de départ dépendra de la date de rentrée des classes dans ton pays d’accueil. De manière générale, tu partiras quelques jours avant le début des cours.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Non, le programme scolaire est un programme individuel. Nous ne pouvons pas garantir que des amis ou des frères et soeurs puissent être placés dans une même région.

Oui, plus tu es jeune (min. 15 ans), plus il est facile de trouver des écoles et des familles d’accueil. De plus, si tu pars dans le cadre d’EXPEDIS, tu peux même faire valider les cours suivis à l’étranger dans ton cursus belge à ton retour.

Environ 17% des étudiants candidats ne seront pas retenus après la sélection. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une réorientation. Un programme scolaire est exigeant et si les attentes d’un candidat ne correspondent pas aux contraintes du programme, il ne serait pas correct de laisser un jeune continuer le processus. Il est préférable qu’il envisage une autre formule (qui donnera par exemple plus de liberté, plus de possibilités de voyages...).

Pendant ton séjour, tu es suivi par un coordinateur local expérimenté. En cas de questions, difficultés, moment difficile, cette personne est là pour t’aider et t’assister. D’autre part WEP Belgique reste bien entendu disponible à tout moment.

Oui, tu dois avoir un bon niveau scolaire. Il est important que tu aies de bons résultats et que tu sois un élève sérieux. Les écoles à l’étranger veulent que tu te comportes comme un élève exemplaire par rapport aux jeunes autochtones. Elles te considèrent comme un ambassadeur de ton pays.

Pour la plupart des pays tu dois être âgé de 18 et demi maximum au moment du départ. Donc si tu as doublé, il faudra partir avant la fin de tes études secondaires. Si tu ne souhaites par partir avant d’avoir terminé, tu devras alors opter pour un programme “High School FLEX” plus flexibles (mais plus coûteux) ou choisir une autre formule (par exemple un séjour linguistique).

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont issues de tout milieu, certaines s’adressent à nos correspondant locaux car elles connaissent déjà les programmes d’échange ou elles ont déjà accueilli et souhaitent renouveler l’expérience. Cependant, la majorité des familles sont sollicitées par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (pour la plupart des volontaires indemnisés) qui activent leurs réseaux de connaissances (associations sportives, écoles, églises, travail...). Une fois identifiées, les familles potentielles sont visitées et interviewées afin de s’assurer de leur motivation et de leur capacité à prendre part au programme d’accueil.

Le plus tôt, c’est le mieux ! Un programme scolaire se prépare longtemps à l’avance (séance d’information, inscription, entretien de sélection, dossier à compléter, processus de placement qui prend beaucoup de temps). Il faut également tenir compte du fait que le nombre de places par pays est limité.

Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.

Cours Intensif+ / "Spécial" Plan Langues Forem

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Il existe 2 options :

  • Soit, vous vous occupez vous-même de votre transport (et dans ce cas il faudra nous communiquer tous les détails avant le départ).
  • Soit, WEP se charge de votre transport (en faisant le maximum pour trouver le tarif flexible le plus bas)

Vous avez le choix !

Le plus tôt est le mieux, cela vous permet de bénéficier des meilleurs tarifs pour votre transport, de garantir une place dans l’école à la date de votre choix, mais aussi d’effectuer certaines formalités administratives en toute sérénité.

Oui, il est tout à fait possible de combiner un séjour linguistique avec la plupart des autres programmes WEP. N’hésitez pas à nous consulter pour créer un programme à la carte.

Pour un séjour en Europe cela ne pose aucun problème, pour une destination hors Europe cela va dépendre du visa nécessaire.

Oui, il faudra toutefois nous prévenir (ou prévenir l’école sur place) généralement 2 à 3 semaines à l’avance, afin de pouvoir garantir la disponibilité de l’école et du logement et tenir compte des éventuelles contraintes de visa.

Oui, il est possible d’organiser un séjour à plusieurs, néanmoins nous ne pouvons pas garantir le placement dans un même logement.

En fonction de votre destination et de vos besoins, comptez en moyenne entre 100 à 200 € par semaine pour couvrir : vêtements, articles de toilette, souvenirs, loisirs en général, appels téléphoniques, transports locaux, sorties, vie sociale, activités, repas (en fonction de l’option de logement choisie).

Selon les écoles, les niveaux des cours vont de débutant à avancé. Certaines écoles acceptent les débutants complets toutes les semaines, d’autres prévoient des dates de début des cours spécifiques. Pour le russe, le japonais et le chinois, un niveau de départ est exigé.

Reportez-vous au graphique de progrès. D’un manière générale, on peut s’attendre à augmenter d’un niveau par période de 4 semaines. Cela dépend des capacités et de la motivation de chacun bien sûr.

Oui, l’école délivrera un certificat indiquant le niveau atteint, pour autant que vous ayez fréquenté au moins 85% des cours.

Si votre objectif est de progresser un maximum nous vous conseillons les formules de cours Intensif + (28 à 30 cours/sem). Si vous souhaitez combiner plaisir et études ou cours et petit boulot (uniquement pays de l’Union Européenne ou en Australie, Nouvelle-Zélande et au Canada si vous partez dans la cadre d’un Working Holiday Visa), optez plutôt pour la formule la plus légère (15 à 25 cours/sem. selon les destinations).

Elle n’est pas aisée à établir avec précision car cela dépend de la période, de la destination et de la durée de séjour. Mais la plupart des étudiants ont entre 18 et 26 ans.

La plupart des écoles offrent des programmes de 2 à 52 semaines à tout moment de l’année. Nous estimons que pour un réel progrès, il vaut mieux partir un minimum de 4 semaines. Partir moins longtemps reste bénéfique mais en terme de rapport coût/apprentissage ce sera moins intéressant. La durée maximum va dépendre de votre niveau, nous recommandons aux personnes qui souhaitent partir longtemps de ne pas s’engager tout de suite pour une longue période, nous avons plutôt tendance à dire « partez pour 3 mois et puis vous verrez si vous devez encore progresser ou si vous préférez découvrir un autre endroit pour étudier ». Il est plus intéressant financièrement de prolonger un séjour que de le raccourcir. Les écoles sont ouvertes toute l’année sauf lors de quelques jours fériés locaux et entre Noël et Nouvel An.

Il peut y avoir des différences, mais elles sont mineures. Des écoles peuvent appliquer des méthodes de cours différentes, mais dans l’ensemble le niveau offert est pratiquement équivalant. WEP sélectionne uniquement les meilleures écoles dans chaque pays.

Chaque école propose un planning d’activités, sorties, loisirs, excursions, qu’elle adapte régulièrement. Bien sûr le planning est plus fourni pendant les hautes saisons de l’école (à savoir les congés scolaires). Les activités et excursions sont facultatives et sont soit gratuites soit à prix coûtant. Sur place, chaque semaine, le coordinateur des activités mettra un planning à disposition des étudiants.

En cas de difficulté, adressez-vous au responsable des affaires sociales de l’école. Cette personne sera à même de vous aider si vous avez un souci (logement, problème médical, difficulté d’intégration, difficulté scolaire…). Vous disposez également d’une permanence WEP en Belgique 24h24.

En général les participants vont établir un choix entre logement chez l’habitant, une résidence, un campus ou un appartement sur base de 3 facteurs principaux :

  • le budget (le logement chez l'habitant est le plus économique dans la majorité des cas)
  • le niveau d’indépendance souhaité (vivre seul en appartement ou en colocation offre la plus grande autonomie)
  • la distance par rapport à l’école (en général les résidences ou appartements seront proches de l’école, mais sont plus chers. Les logements chez l’habitant, meilleur marché, peuvent être à 30-90 minutes de l’école).

Il s’agit généralement de la formule de logement la plus économique et offrant l’opportunité de mieux comprendre la vie locale du pays d’accueil tout en gardant une certaine indépendance.

L’hôte qui fournit l’hébergement est rémunéré pour mettre à disposition une chambre, une salle de bain et éventuellement des repas (selon l’option choisie). En fonction de la destination, on peut choisir une pension chez l’habitant comprenant :

  • une chambre individuelle ou une chambre double/partagée
  • une salle de bain privée ou partagée
  • 0, 1, 2 ou 3 repas par jour
  • pour certaines villes : une zone géographique (plus ou moins près de l’école)

Les participants ne sont pas systématiquement impliqués dans les activités familiales du foyer d’accueil. Ils gardent une certaine autonomie.

Cela peut varier d’une école à une autre et des périodes de l’année mais l’on peut s’attendre à avoir entre 8 et 15 élèves par classe. Reportez-vous à la rubrique “Mes cours” de chaque école, il est indiqué le nombre maximum d’élèves par classe.

Programme scolaire classique

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Non, dans le cadre de ce programme tu n’es pas autorisé à travailler sur place.

Non, ta date de départ dépendra de la date de rentrée des classes dans ton pays d’accueil. De manière générale, tu partiras quelques jours avant le début des cours.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Non, le programme scolaire est un programme individuel. Nous ne pouvons pas garantir que des amis ou des frères et soeurs puissent être placés dans une même région.

Oui, plus tu es jeune (min. 15 ans), plus il est facile de trouver des écoles et des familles d’accueil. De plus, si tu pars dans le cadre d’EXPEDIS, tu peux même faire valider les cours suivis à l’étranger dans ton cursus belge à ton retour.

Environ 17% des étudiants candidats ne seront pas retenus après la sélection. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une réorientation. Un programme scolaire est exigeant et si les attentes d’un candidat ne correspondent pas aux contraintes du programme, il ne serait pas correct de laisser un jeune continuer le processus. Il est préférable qu’il envisage une autre formule (qui donnera par exemple plus de liberté, plus de possibilités de voyages...).

Pendant ton séjour, tu es suivi par un coordinateur local expérimenté. En cas de questions, difficultés, moment difficile, cette personne est là pour t’aider et t’assister. D’autre part WEP Belgique reste bien entendu disponible à tout moment.

Oui, tu dois avoir un bon niveau scolaire. Il est important que tu aies de bons résultats et que tu sois un élève sérieux. Les écoles à l’étranger veulent que tu te comportes comme un élève exemplaire par rapport aux jeunes autochtones. Elles te considèrent comme un ambassadeur de ton pays.

Pour la plupart des pays tu dois être âgé de 18 et demi maximum au moment du départ. Donc si tu as doublé, il faudra partir avant la fin de tes études secondaires. Si tu ne souhaites par partir avant d’avoir terminé, tu devras alors opter pour un programme “High School FLEX” plus flexibles (mais plus coûteux) ou choisir une autre formule (par exemple un séjour linguistique).

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont issues de tout milieu, certaines s’adressent à nos correspondant locaux car elles connaissent déjà les programmes d’échange ou elles ont déjà accueilli et souhaitent renouveler l’expérience. Cependant, la majorité des familles sont sollicitées par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (pour la plupart des volontaires indemnisés) qui activent leurs réseaux de connaissances (associations sportives, écoles, églises, travail...). Une fois identifiées, les familles potentielles sont visitées et interviewées afin de s’assurer de leur motivation et de leur capacité à prendre part au programme d’accueil.

Le plus tôt, c’est le mieux ! Un programme scolaire se prépare longtemps à l’avance (séance d’information, inscription, entretien de sélection, dossier à compléter, processus de placement qui prend beaucoup de temps). Il faut également tenir compte du fait que le nombre de places par pays est limité.

Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.

Programmes Scolaires Combinés - Academix

Retrouvez ci-dessous les questions fréquentes sur ce type de séjour

Après un semestre scolaire (4/5 mois), tu auras bien progressé dans la langue : tu auras déjà une certaine fluidité, beaucoup plus de vocabulaire, tu arriveras à bien suivre une conversation... cela dépend bien sûr de ton niveau initial dans la langue.

À priori, tous les pays et toutes les formules sont combinables (attention aux conditions d’âge pour le second pays). Dans certains cas, il est par contre possible que nous te conseillions de commencer par un pays plutôt qu’un autre. Si ton programme combine un programme scolaire et une autre formule (séjour linguistique ou projet de volontariat) tu dois toujours commencer par le programme scolaire.

Les 2 formules présentent des avantages et des inconvénients. Au bout d’une année scolaire, tu as eu le temps de vivre ton expérience à fond, de te faire de vrais amis, de te sentir à la maison,... et tu reviens avec un excellent niveau de langue. Le fait de combiner 2 destinations te permet de vivre 2 expériences tout à fait différentes, de découvrir 2 cultures, 2 langues,... Par contre cela implique une difficulté supplémentaire et cela signifie aussi se réhabituer à une autre famille, une autre langue, se refaire des amis...

Cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaîtrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

Non, les mêmes règles sont d’application pour un programme scolaire classique que pour un programme scolaire FLEX.

 

Oui, il y a de grandes chances que ton école accueille d’autres étudiants venant des 4 coins du monde. Il se peut également que ta famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Comme ce programme est flexible et que ton placement est effectué en fonction d’une demande précise de ta part (un choix de région ou d’orientation académique ou d’orientation sportive ou encore la possibilité de partir alors que tu es plus âgé), il ne s’agit plus d’un programme d’échange classique. Dès lors, les écoles sont payantes et les familles d’accueil reçoivent un dédommagement pour l’accueil.

Non, dans le cadre de ce programme tu n’es pas autorisé à travailler sur place.

Non, ta date de départ dépendra de la date de rentrée des classes dans ton pays d’accueil. De manière générale, tu partiras quelques jours avant le début des cours.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Il se peut qu’une école ou qu’une famille d’accueil décide d’accueillir plusieurs étudiants échanges de différents pays. Note que tu ne seras jamais placé avec un autre étudiant francophone dans ta famille d’accueil.

Non, le programme scolaire est un programme individuel. Nous ne pouvons pas garantir que des amis ou des frères et soeurs puissent être placés dans une même région.

Oui, plus tu es jeune (min. 15 ans), plus il est facile de trouver des écoles et des familles d’accueil. De plus, si tu pars dans le cadre d’EXPEDIS, tu peux même faire valider les cours suivis à l’étranger dans ton cursus belge à ton retour.

Environ 17% des étudiants candidats ne seront pas retenus après la sélection. Il ne s’agit pas d’un jugement de valeur, mais plutôt d’une réorientation. Un programme scolaire est exigeant et si les attentes d’un candidat ne correspondent pas aux contraintes du programme, il ne serait pas correct de laisser un jeune continuer le processus. Il est préférable qu’il envisage une autre formule (qui donnera par exemple plus de liberté, plus de possibilités de voyages...).

Pendant ton séjour, tu es suivi par un coordinateur local expérimenté. En cas de questions, difficultés, moment difficile, cette personne est là pour t’aider et t’assister. D’autre part WEP Belgique reste bien entendu disponible à tout moment.

Oui, tu dois avoir un bon niveau scolaire. Il est important que tu aies de bons résultats et que tu sois un élève sérieux. Les écoles à l’étranger veulent que tu te comportes comme un élève exemplaire par rapport aux jeunes autochtones. Elles te considèrent comme un ambassadeur de ton pays.

Pour la plupart des pays tu dois être âgé de 18 et demi maximum au moment du départ. Donc si tu as doublé, il faudra partir avant la fin de tes études secondaires. Si tu ne souhaites par partir avant d’avoir terminé, tu devras alors opter pour un programme “High School FLEX” plus flexibles (mais plus coûteux) ou choisir une autre formule (par exemple un séjour linguistique).

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont bénévoles (sauf en Irlande ou en Angleterre), cela prend du temps de trouver des familles, ensuite de les sélectionner puis d’effectuer les formalités administratives avec les écoles. Familles et écoles agissent sur base volontaire, nous devons donc composer avec leur planning, leurs occupations, leurs spécificités, leurs exigences. Si la plupart des jeunes connaitrons leurs familles 1 à 3 mois avant le départ, d’autres devront patienter jusqu’à quelques jours avant le départ. Cela peut être frustrant mais c’est normal dans le cadre d’un programme d’échange.

 

Les familles sont issues de tout milieu, certaines s’adressent à nos correspondant locaux car elles connaissent déjà les programmes d’échange ou elles ont déjà accueilli et souhaitent renouveler l’expérience. Cependant, la majorité des familles sont sollicitées par l’intermédiaire des coordinateurs locaux (pour la plupart des volontaires indemnisés) qui activent leurs réseaux de connaissances (associations sportives, écoles, églises, travail...). Une fois identifiées, les familles potentielles sont visitées et interviewées afin de s’assurer de leur motivation et de leur capacité à prendre part au programme d’accueil.

Le plus tôt, c’est le mieux ! Un programme scolaire se prépare longtemps à l’avance (séance d’information, inscription, entretien de sélection, dossier à compléter, processus de placement qui prend beaucoup de temps). Il faut également tenir compte du fait que le nombre de places par pays est limité.

Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Non, c’est la famille d’accueil (qui est, dans presque tous les pays, bénévole) qui choisi l’étudiant, sur base du dossier que tu auras complété. Tu ne peux pas donner de préférences quant au type de famille (avec enfants, sans enfants, plus jeune, plus âgée...).
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.
Le pays est garanti, mais dans le cadre d’un programme scolaire classique, tu peux être placé partout dans le pays car le placement dépend de l’école et de la famille qui choisissent de t’accueillir. Tu ne peux donc pas indiquer de préférence quant à l’endroit où tu seras placé. Dans la majorité des cas, les étudiants sont placés dans des petites villes ou des petits villages plus réceptives à l’idée d’accueillir des jeunes étrangers.
fr 0 15 wep.be Ajoutez au moins un programme pour utiliser le comparateur ! Programme ajouté au comparateur Vous pouvez comparer 3 programmes au maximum. Supprimez un programme si vous souhaitez en ajouter un autre ! Vous avez déjà ajouté ce programme à votre comparateur Lire plus Lire moins